Vélo-boulot-dodo contre le cancer

1 mai 2017 0h00 · Sport Campus

Au Québec, le vélo comme moyen de transport est utilisé par 1,9 million de personnes pour se rendre au travail, à l’école ou ailleurs, selon le rapport «L’état du vélo au Québec en 2015». La pratique du vélo dans la province aiderait à prévenir 390 décès par année – dont 139 à Montréal.

Et justement, aller au travail en vélo tous les jours diminuerait considérablement les risques de maladies cardiovasculaires et de cancers, selon une récente étude menée par l’Université de Glasgow: les chercheurs y ont démontré que faire du vélo de façon régulière, notamment pour aller au travail, diminue de 41% les risques de mortalité, de 45% les risques de cancer et de 46% les problèmes cardiaques.

«Toute activité physique réduit les risques cardio-vasculaires, que ce soit du vélo, de la course ou de la natation, nuance cependant Marjorie Weber, physiothérapeute à la clinique Stadium PhysiOsthéo à Montréal. Pour avoir des effets bénéfiques sur la santé, on parle d’activité physique modérée pendant au moins 15 minutes. Quelqu’un qui prend le bixi cinq minutes pour aller au travail ne doit pas s’attendre à des changements énormes.»

Le magasin Cycles Campus, situé dans l’arrondissement de Verdun à Montréal, offre une expertise spécialisée dans le vélo 12 mois par année. «On a toujours eu une clientèle très axée sur le vélo-boulot-dodo. On sert une clientèle spécialisée, mais aussi monsieur et madame tout le monde. Notre créneau est de vendre des vélos à ceux qui veulent s’en servir tous les jours», indique Laurent Gagnon, propriétaire du magasin.

Forme physique et côté pratique

Des conseils à ceux qui désirent se procurer un vélo pour se rendre au travail? «Bien entendu, le choix du vélo est très important, indique Laurent. On va voir avec eux la route qu’ils font. S’il n’y a que du plat, je ne vois pas l’intérêt d’acheter un vélo avec un dérailleur. Par contre, s’il y a une côte, il leur faudra un vélo qui leur permettra d’en faire davantage. Tout dépend aussi de la distance. Sans oublier le cadenas…»

Comme pour de nombreux Montréalais, aller au travail en vélo est un excellent moyen pour Laurent Gagnon de maintenir une bonne forme physique, été comme hiver. Mais au-delà de la forme physique, le côté pratique pèse également dans la balance pour le cycliste de 40 ans.

«De nos jours, si on habite à Montréal, c’est beaucoup plus rapide d’aller au travail au centre-ville en vélo que de prendre une voiture. Parfois, y aller en vélo est même plus efficace que de prendre le métro. Sans oublier les problèmes de stationnement…»

Cycles Campus
3901, rue Wellington – Verdun
514 766-2900

Partagez cette page