Le cari, un plat indien… ou thaï?

10 février 2015 0h00 · Restaurant Siam

cari-614x409.jpg

Lorsqu’on parle de cuisine thaïe, on pense à la salade de papaye verte, aux plats piquants, aux bols de nouilles aux arachides et à la sauce poisson. Un restaurant situé au DIX30 se spécialise toutefois dans quelque chose d’un peu plus inattendu, mais tout de même très accessible: le cari. Siam, resto thaï chic de Brossard, a tous les classiques de la Thaïlande et de quelques pays avoisinants au menu, mais il offre plusieurs caris, ce qui pourrait surprendre quelques mangeurs.

Effectivement, les caris sont très fréquents et très présents dans toute la cuisine de la Thaïlande. Et tout comme en Inde, les caris du sud du pays contiennent beaucoup de lait de coco, alors que ceux qui viennent du nord n’en ont pas.

« Nos spécialités sont les caris », explique Linda Cheng, directrice du développement des affaires  au groupe Satori, qui lui est proprio du restaurant Siam de Brossard. « Notre plus gros vendeur est le cari Panang au bœuf. Il s’agit de bœuf braisé plusieurs heures dans une sauce au cari Panang. » En fait, le cari Panang est reconnu comme étant plus doux, moins agressif que certains plats thaïs.

La présence des caris dans la cuisine d’Asie du Sud-Est est ni plus ni moins qu’une influence indienne sur la cuisine thaïe. Selon Dr Sirijit Sunanta, auteure d’un article scientifique nommé The Globalization of Thai Cuisine, publié en 2005, « des chefs Khmers ont amené l’influence indienne à la cour du roi Ayuttaya au 15e siècle. Depuis ce temps, les caris et les desserts bouillis sont partie intégrante de la cuisine thaïe. »

Les caris thaïs ont tous la même base: il s’agit d’une pâte faite au mortier qui comprend du galangal, de la citronnelle, du poivre, du sel, de la coriandre fraîche et de ses graines séchées, de la pâte de crevettes fermentée, de la sauce poisson, du jus de lime, du sucre, de l’ail et de l’échalote française.

En plus de cette base, le cari Panang comprend des feuilles de lime, de la cardamome, de la fleur de muscade, des poivrons verts, du cumin et des chilis.

Les caris du restaurant Siam sont très diversifiés. Le cari vert, très piquant et épicé, comprend du bœuf, des haricots, des aubergines, et une pâte de cari verte, qui elle est faite des ingrédients de base des caris thaïs, en plus de basilic thaï, de cumin, de poivre blanc, et d’une bonne quantité de chilis thaïs verts. Attention, ça va chauffer…

Bien que le cari soit à la base un plat indien, les Thaïs en font une délicieuse version qui surprend!

 

9130 Boul. Leduc

Local 210 (2e étage)

Brossard (Qc)

450-445-4141

siamdix30.com

Réservez
Partagez cette page