Un verre en terrasse… en plein hiver

19 décembre 2016 0h00 · Saint-Houblon

Prises d’assaut dès que les beaux jours reviennent, les terrasses des bars et restaurants sont délaissées à mesure que le mercure se rapproche de zéro, puis carrément désertées dès qu’il passe en dessous. Afin d’éviter que ces espaces restent inexploités pendant plus de la moitié de l’année, les responsables des établissements Saint-Houblon à Montréal ont décidé de se lancer dans un pari osé dès le mois de janvier: ouvrir leurs terrasses en hiver.

«On a un problème d’achalandage dans nos établissements puisqu’ils sont rapidement pleins. Plutôt que de faire attendre les gens dehors dans le froid, on s’est dit qu’il fallait une solution pour les accueillir en terrasse», explique Alexandre Verville, le cofondateur de Saint-Houblon. Ainsi, des tables octogonales avec un foyer alimenté au gaz naturel seront installées dans les semaines à venir.

Il y en aura quatre dans le Saint-Houblon de Côte-des-Neiges et quinze dans celui du Quartier latin. «On veut des flammes au centre pour recréer l’ambiance du feu de camp. C’est très puissant comme système. Il faudra quand même que les gens restent bien habillés, mais l’objectif est vraiment de laisser les terrasses ouvertes toute l’année, indique Alexandre. On n’a toutefois pas encore fait de test à -40°C et là je ne suis pas certain que ça sera suffisant…»

Des tables sécurisées

Le système a été pensé et produit sur mesure pour les deux établissements. L’aspect sécuritaire était primordial pour Alexandre et son équipe: «Dans un contexte où l’on sert de l’alcool, on ne pouvait pas le négliger. On voulait initialement les inaugurer en septembre, mais on a fait des recherches pour être sûrs qu’on avait le droit, on a réalisé des tests et ça a pris du temps».

Les tables seront donc fixées et ne pourront pas être renversées, le feu sera suffisamment éloigné du bord pour que les clients ne se brûlent pas et le système sera équipé d’un dispositif de sécurité qui bloque l’alimentation en cas de problème.

«Les tests sont concluants. On est sûrs que ça aurait été une réussite en septembre, le problème c’est qu’en janvier les gens ont moins l’habitude des terrasses, tempère Alexandre. Le défi va donc être de les convaincre de s’installer au coin du feu, mais dans le froid.»

Pour y parvenir, ses équipes ont un argument qui a déjà fait ses preuves dans ce lieu au nom sacré qui voue un culte à la bière: 24 lignes de mousses artisanales, avec des fûts en rotation pour proposer une carte variée et savoureuse. «Nos bières sont toujours excellentes…», certifie le cofondateur du Saint-Houblon.

Saint-Houblon
1567, rue Saint-Denis – Montréal
5414, rue Gatineau – Montréal
438 386-7271
www.sainthoublon.com

Partagez cette page