Picardie Délices et Boulangerie

Un second souffle pour Picardie, Délices et Boulangerie

1 novembre 2017 0h00 · Picardie Délices et Boulangerie

Après une longue carrière en restauration, deux options s’offraient à Ginette Larochelle : une retraite paisible… ou un nouveau projet. Sa fibre entrepreneuriale l’a finalement emporté et c’est ainsi qu’elle a saisi l’occasion d’affaires de reprendre Picardie, Délices et Boulangerie. Véritable institution, l’entreprise a pignon sur la rue Maguire depuis une quarantaine d’années à Québec.

Plus facile que la restauration?

Au moment de réaliser l’acquisition il y a deux ans, Ginette avoue qu’elle s’attendait à ce qu’un commerce alimentaire soit plus facile à gérer qu’un restaurant traditionnel. « Je dirais maintenant que c’est plus exigeant, à cause des différents départements. Avec la boulangerie, la pâtisserie et la cuisine, ça me prend des responsables pour chaque volet, car un chef cuisinier n’est pas nécessairement pâtissier… Et c’est sans compter l’espace boutique et le volet traiteur! »

L’année qui a suivi l’achat, l’entrepreneure a aussi constaté que des changements s’imposaient au niveau de l’apparence. « La place n’avait pas été rénovée depuis des années, donc on a fermé pendant cinq semaines pour faire une nouvelle place d’affaires. »

Plus raffiné

Ginette a aussi estimé qu’il fallait mieux réfléchir l’offre de prêt-à-manger de Picardie, qui tournait autour des pâtés, des quiches et des salades. « Quand tu es rendu que ta compétition, c’est l’épicerie, tu dois t’adapter et proposer quelque chose de différent. »

Grâce au travail du chef, les clients de l’entreprise s’approvisionnent désormais en petits plats dignes du restaurant : saumon saumuré et cuit à basse température accompagné d’une sauce aux moules safranée, jarret d’agneau braisé, risotto de canard confit, toutes les gourmandises sont permises! À ces mets prêts-à-manger s’ajoute une offre à consommer sur place : plat du jour et une sélection de sandwichs gourmets.

Le retour du Baumkuchen

Malgré le tourbillon de changements et d’adaptation des deux dernières années, Ginette capitalise sur le chemin déjà parcouru. « L’an dernier, on a fait l’acquisition d’un four spécialisé pour la réalisation du Baumkuchen, un gâteau à la broche allemand traditionnel.  Le produit, qui a reçu un excellent accueil des gens de Québec, sera en vedette tout le mois de décembre », explique-t-elle, enthousiaste. On le retrouvera d’ailleurs au Marché de Noël allemand, qui se déroulera du 23 novembre au 23 décembre à la place de l’Hôtel de Ville dans le Vieux-Québec…

Picardie, Délices et Boulangerie
1292, avenue Maguire – Québec
418 687-9420
picardiedelices.com

Texte : Héloïse Leclerc

Partagez cette page