Jean-Talon, bien plus qu’un marché

18 octobre 2016 0h00 · Pastificio Sacchetto

En 2004, quand Giancarlo Sacchetto a décidé d’ouvrir sa fabrique de pâtes fraîches traditionnelles dans la Petite Italie, s’installer au Marché Jean-Talon lui est apparu comme une évidence. À l’époque, le marché venait d’achever sa rénovation et Giancarlo voulait remédier à l’absence de fabrique de pâtes fraîches dans le quartier.

Il a appris l’art de faire des pâtes artisanales auprès de son père, propriétaire de La Casa de Ravioli, une institution de la pasta artisanale établie dans le quartier Saint-Michel. Giancarlo ouvre donc Pastificio Sacchetto dans le plus grand marché public de Montréal: stratégiquement situé, le Marché Jean-Talon offre un achalandage bienvenu pour un commerçant ayant besoin de se faire connaître.

Mais la halle lui permet aussi de s’approvisionner en matières premières de qualité: oignons, citrouille, poivrons, épinards ou encore champignons, Giancarlo y trouve nombre de légumes frais indispensables pour concocter la farce de ses pâtes et les quatre sauces qu’il propose à ses clients.

Une grande famille

«Je crois beaucoup au local alors j’essaie de travailler selon la philosophie du Kilomètre zéro [qui implique de privilégier des aliments produits à proximité]», explique le propriétaire. S’il importe ses tomates directement de Naples, en Italie, en hiver il les achète à des maraîchers du marché le reste de l’année.

Pouvoir se fournir au marché apporte également une tranquillité d’esprit à Giancarlo. «Savoir que tout est là enlève du stress, on est sûr de ne jamais être en rupture de stock», indique-t-il. Préférant varier ses approvisionnements, il n’a pas conclu de partenariat avec des commerçants en particulier du marché: «C’est important d’encourager un peu tout le monde…»

Pour ce passionné dont la famille fait des pâtes depuis plus de 60 ans, le Marché Jean-Talon représente plus qu’un lieu d’activité. «C’est une grande famille, tout le monde se lie d’amitié, se réjouit le propriétaire. On jase le matin, ça commence bien la journée. Et puis c’est un endroit magnifique où je rencontre des gens de partout. On échange, on s’amuse. Ce n’est pas comme être coincé dans un atelier sans fenêtre…»

Et les 160 autres commerçants du marché ne sont pas que des fournisseurs ou des amis; ce sont aussi des partenaires d’affaires. «Tout le monde œuvre à bien servir la clientèle, estime Giancarlo. C’est un travail d’équipe!»

Pastificio Sacchetto
7070, avenue Henri-Julien – Montréal
514 274-4443
www.pastificio.ca

Partagez cette page