Marie-Fleur St-Pierre et Odessa, une alliance épicée

3 juin 2016 0h00 · Odessa

Une gamme d’épices: voici le dernier projet en date des Poissonneries Odessa. Peaufinée depuis plusieurs mois, la gamme sera en magasin dès le mois de juin. Une suite logique pour ce commerçant de produits de la mer implanté depuis 1982? Probablement. Mais l’évolution des goûts des consommateurs y est aussi pour quelque chose.

Près des trois quarts des Québécois mangent en effet du poisson au moins une fois par semaine. Une habitude liée notamment à différentes prises de conscience, concernant la santé des consommateurs ou leur désir d’acheter plus local; un désir auquel se prête volontiers l’industrie du poisson québécois.

Reste que cette habitude a conduit les poissonneries à augmenter leur offre, mais surtout à la diversifier. Accords produits de la mer et vin, poissons exotiques et accompagnements: les enseignes spécialisées ne manquent pas d’idées pour amener du goût à ces mets de choix.

Mais si les études montrent que la diversification de consommation de produits de la mer est en augmentation, les clients reconnaissent ne pas toujours savoir comment l’agrémenter. C’est dans cette perspective que les Poissonneries Odessa se sont alliées à Marie-Fleur Saint-Pierre, chef du restaurant Tapéo et chef-propriétaire du restaurant Mēson, pour créer sa gamme Les Épices Odessa, signées Marie-Fleur. Cette nouveauté sera accompagnée en magasin de fiches recettes, de dégustations et de démonstrations en présence de la créatrice.

Six produits seront proposés: la Paella parfaite, le Rub à poisson, le Sel de coco, le Sel à ceviche, le Gravlax du Lac, qui s’adaptera au fil des saisons, et le Gravlax de Marie-Fleur, un gravlax maison au paprika fumé. «C’est sa recette chouchou, souligne Lysanne Duceppe, technicienne aux normes corporatives Odessa. Celle que Marie-Fleur cuisine dans ses restaurants…»

Bien qu’imaginées pour assaisonner du poisson ou des crustacés, certaines épices proposées se marient à merveille avec la viande. C’est le cas notamment de la Paella parfaite. «On l’a aussi testée sur un filet de porc et c’était excellent», assure Lysanne. Les épices repoussent décidément l’horizon des possibles…

Les Poissonneries Odessa

odessapoissonnier.com

Partagez cette page