Nouvelle vague

26 janvier 2015 13h56 · Oasis Surf

adv_Oasis Surf

Plus besoin de partir en voyage ou d’attendre l’été pour surfer. Il est maintenant possible de chevaucher de vraies vagues sur la Rive-Sud de Montréal. Véritable halte aquatique, le complexe Oasis Surf porte bien son nom.

La fièvre du surf bat son plein au Québec. On n’a qu’à penser aux adeptes téméraires qui pratiquent le surf de rivière sur le Saint-Laurent, aux abords d’Habitat 67, où d’imposantes vagues sont créées en permanence. Seulement, la saison froide venue, il devient quasi impossible pour eux d’assouvir leur passion de la planche… Enfin, tel était le cas avant novembre dernier, alors que le premier centre de vrai surf intérieur au Canada ouvrait ses portes à Brossard, au cœur du quartier DIX30. «Vrai», dit-on, car il existe un centre semblable à Laval où il est possible de surfer sur un tapis, propulsé par un puissant jet d’eau. Mais ce n’est pas ce dont il est question à Oasis Surf. Ici, on peut affronter jusqu’à trois types de vagues dans une piscine de 12 pieds de profondeur, 36 pieds de largeur et 67 pieds de longueur. Un bassin pouvant accueillir 350 000 litres d’eau et pas n’importe laquelle; de l’eau salée maintenue à 26°C. Dur à battre, côté reproduction des conditions océaniques.

C’est la technologie Surfstream, mise au point en Californie en 2007, qui permet de créer ces trois vagues larges de 24 pieds (2 pieds de haut, 6 pieds de haut et un tube d’eau – ou barrel, pour parler comme les pros – de classe mondiale). Technologie qu’on ne retrouve qu’à cinq autres points sur la planète, notamment au Pérou, en Suède et dans les Caraïbes. À qui doit-on l’honneur de l’avoir chez nous? À Claude Coudry, jeune Brossardois diplômé des HEC et grand visionnaire. Son rêve? Rendre le surf praticable à longueur d’année et, surtout, accessible à tous. Deux mois plus tard, sa mission nous semble bien accomplie; les cours d’initiation permettant aux néophytes de se familiariser au sport en toute sécurité – le surf en plein air pouvant s’avérer périlleux pour eux – et les surfeurs aguerris, jubilant de pouvoir utiliser de vraies planches à ailerons et d’ainsi pouvoir pratiquer habiletés et figures à leur guise. Des défis à la hauteur de tous, donc, et ce, 365 jours par année, sans avoir à se plier aux caprices de Dame Nature.

Surf & turf

Il n’y a pas que les vagues de la piscine qui rappellent le bord de mer. Avec ses palmiers, son patio en bois et ses puits de lumière, le resto-bar d’Oasis Surf a lui aussi été conçu pour dépayser la clientèle, la transportant sous le soleil des tropiques, le temps d’un repas. Aux fourneaux: Patrick Lussier, qu’on a pu voir à la saison 3 des Chefs!, en plus d’avoir fait ses classes à l’ITHQ et ses preuves au Cocagne, au Mikado et dans un Relais et Château français. Son inspiration? La gastronomie des destinations de surf mythiques; fish tacos de Californie, grillades de Bali, Mai Tai d’Hawaii… Un menu authentique, frais et santé qui siérait aux plus grands surfeurs. D’ailleurs, vous pouvez regarder ces derniers à l’œuvre, à quelques pieds des vagues en restant bien au sec, comme sur la plage.

À l’heure des résolutions d’entraînement de début d’année, pourquoi ne pas essayer cette insolite activité de mise en forme? En plus d’être tonifiant et de renforcer l’équilibre, le surf intérieur est une chouette manière d’oublier l’hiver en se sentant un peu en vacances. À vos planches, suivez la vague!

Partagez cette page