L’huître, victime des changements climatiques

1 août 2016 0h00 · Notkins

«C’est vraiment dramatique pour les huîtres», s’exclame Daniel Notkin, fondateur de la Old Port Fishing Company, à propos du réchauffement climatique. Il se souvient de la quantité incroyable de familles d’huîtres que l’on trouvait sur le marché en 2009, lorsqu’il s’est lancé dans l’importation de poissons et fruits de mer. Aujourd’hui, certaines espèces ont disparu.

«Les huîtres ne peuvent plus se développer à cause de l’acidification des océans», explique Daniel. Ce phénomène est dû entre autres à la fonte des glaciers et à la diminution du PH de l’eau. L’acide fait ensuite fondre les coquilles des mollusques qui se désagrègent. Les huîtres que l’on trouve dans le nord de la France sont particulièrement touchées par ce phénomène.

Plus près de chez nous, dans le golfe du Mexique, un état d’urgence a été décrété face à la diminution de certaines espèces d’huîtres; «on n’aurait jamais pensé qu’une telle situation était possible…», regrette Daniel. Dans le Massachusetts, «beaucoup d’espèces d’huîtres n’arrivent pas à se développer, mais on ne comprend pas encore les raisons exactes».

La situation se complique avec la démocratisation de la consommation. Aujourd’hui, la quantité d’huîtres présente sur le marché ne peut plus répondre à la demande; un phénomène qui touche principalement les États-Unis.

Une expérience pour le client

Face à cette situation «dramatique», il ne voit qu’une solution: sensibiliser le public à la disparition d’espèces de ce mollusque marin. Daniel a choisi de communiquer à propos de l’état des océans et des réalités de la pêche via un blogue, présent sur les sites de la Old Port Fishing Company et de son restaurant et bar à huîtres, le Notkins.

«C’est important de savoir ce qu’on mange, ce qu’on pêche, et comment on le pêche, à quelle saison.» Les clients du restaurant sont extrêmement réceptifs et curieux face aux huîtres disposées dans leurs assiettes, indique Sylvie Lanteigne, directrice du Notkins. Et le patron de conclure: «L’huître est un aliment unique. Le fait d’être informés permet aux gens de vivre une véritable expérience, de participer, d’être actifs face à leur assiette et de ne pas consommer de façon passive».

Notkins
1101, rue Bleury – Montréal
514 866-1101
www.notkins.com

Partagez cette page