Daniel Notkin, la passion des huîtres

3 juin 2016 0h00 · Notkins

Une saveur douce en provenance du Nouveau-Brunswick, plus salée du côté de l’Île-du-Prince-Édouard; qu’importe sa provenance, pour les amateurs d’huître, sa dégustation est toujours une aventure. La première, parfois, laisse des traces. Daniel Notkin en garde un souvenir très fort. Dans un bar à huîtres de Toronto, sa sœur, grande amatrice d’huîtres, tient absolument à lui faire goûter au mollusque… Une découverte qui le marque au point d’ouvrir un bar similaire à Montréal en 2014, le Notkins.

Des huîtres, il en existe de multiples sortes. On trouve notamment l’huître de la côte est, comme la Malpèque, ou celle de la baie de Colville (Île-du-Prince-Édouard). Le Maine et la Nouvelle-Angleterre sont également de hauts lieux de pêche, de même que l’Europe, grand fournisseur d’une huître dont le nom scientifique est ostrea edulis.

La côte ouest du Canada possède aussi ses richesses, notamment la Kumamoto. «Une belle huître très spéciale», indique Daniel. La première qu’il a dégustée, d’ailleurs. Il faudra encore quelques années pour qu’il découvre vraiment les huîtres et qu’elles prennent dans sa vie une place de choix.

De plus en plus d’amateurs

L’homme est un amoureux de l’océan. Non loin de sa maison, dans le Massachusetts, il croise parfois les pêcheurs qui reviennent après leur sortie du jour. C’est ce goût pour les produits frais et triés sur le volet qui fait désormais la notoriété du Notkins, dont il est le fondateur éponyme.

C’est avec la Old Port Fishing Company qu’il importe des poissons et fruits de mer frais. S’assurer d’avoir les meilleurs produits passe, en premier lieu, par un accès aux meilleurs pêcheurs: «Nous sommes chanceux car nous avons réussi à avoir une relation incroyable avec des fournisseurs incroyables», explique Daniel.

Il s’est aussi entouré des meilleurs. Comme Devon Latte, un chef originaire d’Ottawa. «Il est très jeune mais il a déjà des connaissances incroyables». Et la clientèle en redemande. «Le monde des amateurs d’huîtres ne cesse de s’agrandir», assure le chef Notkin. Des passionnés qui cuisinent pour des passionnés, quel cercle plus vertueux?

Notkins

1101, rue Bleury – Montréal

514 866-1101

www.notkins.com

Partagez cette page