Marusan : Un resto deux en un

21 décembre 2016 0h00 · Marusan Comptoir Japonais

Suivre le rythme et les envies de ses clients, c’est ce qui a poussé le propriétaire de Marusan à transformer son restaurant japonais, pensé pour les travailleurs pressés à l’heure du dîner, en izakaya certains soirs de la semaine.

Installé dans le Vieux-Montréal, ce comptoir nippon propose un concept de prêt-à-manger où les gourmands peuvent rapidement se faire servir ou prendre à emporter des plats typiquement consommés par les Japonais au quotidien, comme les donburis. Moins connus en Occident que les sushis, ces bols de riz servis avec des légumes et de la viande ou du poisson sont pourtant très populaires au pays du Soleil-Levant.

C’est d’ailleurs pour faire découvrir aux Montréalais une cuisine plus proche de celle que les Japonais ont l’habitude de préparer dans leur vie de tous les jours que Hideyuki Imaizumi a ouvert le Marusan en octobre dernier. «J’ai constaté que cela manquait à Montréal, explique-t-il. Je voulais offrir des plats simples, abordables, rapidement prêts, réconfortants et au goût authentiquement japonais. D’ailleurs, notre personnel est en majorité originaire de là-bas.»

Assiettes type tapas et cocktails japonais

Cette formule répond bien aux attentes de ceux qui travaillent dans le quartier et qui ont peu de temps pour se restaurer le midi. Mais le soir, ils recherchent davantage de convivialité et de détente. Depuis la fin du mois d’octobre, Marusan devient donc tous les jeudis et vendredis soirs une izkaya. Au Japon, ces brasseries servant des assiettes de type tapas sont prisées pour boire un verre et grignoter après le bureau.

Les boîtes bento et les donburis laissent alors place à des tartares de bœuf ou de saumon, ou encore à des edamames marinés au dashi. Le menu est signé par le chef Hachiro Fujise, également propriétaire du restaurant japonais Thazard situé dans le Mile-End.

Côté boissons, Marusan a opté pour des cocktails d’inspiration japonaise. La menthe des mojitos est remplacée par du shiso, une plante aromatique asiatique, et le gin de la Distillerie du Saint-Laurent, macéré avec des algues du Bas-Saint-Laurent, est servi avec des algues séchées.

«C’est Hachiro Fujise qui m’a donné l’idée de faire une izakaya éphémère certains soirs, raconte Hideyuki Imaizumi. J’ai décidé de l’expérimenter car j’aime les événements et les Montréalais adorent les fêtes.» Le succès étant au rendez-vous, Marusan se mettra aussi en mode izakaya les samedis soirs à partir du 31 décembre…

Marusan Comptoir Japonais
401, rue Notre-Dame Ouest – Montréal
514 289-1115

Partagez cette page