Le Local remet le terroir à l’honneur

15 mars 2016 0h00 · Le Local

Situé en plein Griffintown, le restaurant Le Local veut mettre l’année 2016 sous le signe du changement. « Nous souhaitons nous dégager de l’image de l’ancien chef, parti il y a quatre ans, et nous voulons remettre en avant l’identité réelle du restaurant», explique Lisanne Poirier, membre de l’équipe de management.

Comme son nom l’indique, le restaurant construit son identité autour du « local », qu’elle souhaite remettre à l’honneur. Agneau du Québec, huîtres de la côte Atlantique ou encore saumon et esturgeon de Colombie-Britannique font la fierté du chef exécutif, Olivier Belzile, qui souligne que Le Local fait partie « des rares restaurants montréalais à proposer de l’esturgeon blanc à la carte » – un atout qui n’est pas négligeable, car « la concurrence est rude dans le quartier » d’après l’équipe.

Consommer canadien et parfois même québécois est donc un bel argument à mettre en avant car apprécié des clients, de plus en plus sensibilisés à la chose, à en croire le chef : « Cela permet aussi d’aider l’économie locale, et il faut savoir que les produits sont souvent d’une qualité supérieure même si leur coût reste encore assez élevé. Ici, les clients ne verront jamais des asperges ou des fraises au menu en janvier. C’est peut-être la saison au Pérou, mais pas au Canada », poursuit Olivier Belzile, qui fait entièrement confiance à ses fournisseurs pour réaliser son menu. Une carte à l’image des lieux : moderne et sophistiquée.

Au bar, on propose du gin et de la vodka à l’érable et au romarin du Canada. Côté carte des vins, Le Local a décidé de lancer les « soirées cellier » tous les dimanches. « Nous voulons faire découvrir nos vins exclusifs, qui sont à 95% des vins d’importation privée et choisis avec attention par notre sommelier », précise Boris Ruest, membre de l’équipe de management.

Difficile de proposer du vin canadien, plutôt rare, même si quelques bouteilles de l’Ontario viennent allonger la carte déjà très fournie. « Du coup, nous valorisons les petits producteurs familiaux pour nous éloigner de ce qui est commercial », précise Lisanne Poirier. Lors de ces soirées, les clients pourront s’offrir une bouteille de la cave à moitié prix. Pour l’équipe, l’objectif est de ramener du monde le dimanche et, surtout, de Le Local devienne une vraie « destination » pour le client. Et qu’il revienne.

Le Local

740, rue William

Montréal

514 397-7737

www.lelocal.ca

Partagez cette page