Le golf, une nouvelle tendance?

10 novembre 2016 0h00 · Les Quatre Canards

Longtemps perçu comme un «sport de riches» et peu accessible, le golf serait depuis quelques années en train de se démocratiser. Au Château Bromont, on en sait quelque chose. Toujours aussi prisé par les clients, son terrain de golf a même été récompensé le mois dernier.

Crée en 1964 et réalisé par l’architecte canadien Graham Cooke, le terrain de golf du Château Bromont s’étend sur 6 687 verges et est devenu un terrain de championnat qui accueille de nombreux grands événements.

«Il y a notamment le tournoi invitation Graham Cooke junior, très reconnu dans l’est du Canada pour les 10-18 ans et pour les adultes, assure Martin Ducharme, directeur général du golf du château. Nous organisons le championnat canadien mid amateur en août, qui revient au Québec tous les dix ans. C’est l’une des plus prestigieuses rencontres pour les joueurs amateurs de golf.»

Un sport plus familial et plus jeune

Forte de son expérience, la direction s’est vue remettre le titre de club de golf de l’année dans les Cantons-de-l’Est par l’association régionale de golf. Une cinquantaine de terrains étaient en lice. L’association indique que le club a connu une augmentation d’achalandage cette année de plus de 16%, soit la plus forte hausse au Québec. Un succès que le directeur explique par la qualité du service dont il est particulièrement fier.

Mais pas que. «Nous portons beaucoup d’attention sur l’aménagement floral du terrain et sur le respect de la nature. Il y a plusieurs familles de chevreuils dans le coin, alors nous faisons tout pour organiser une cohabitation harmonieuse», assure le directeur.

Le reste de l’année, le golf est ouvert à tous. Et à en croire Martin Ducharme, il se démocratise, séduisant même désormais les jeunes: «C’est un sport de plus en plus à la mode, qui est même devenu familial. Avant, les jeunes n’étaient pas bien vus sur les terrains, mais ce n’est plus le cas. Et l’ambiance est plus décontractée. Plus la peine de venir habillé d’une certaine façon, aujourd’hui le golf se pratique même en jean!»

10% du budget du château est alloué au golf. Le directeur aimerait bien plus, mais estime que toute l’équipe se débrouille très bien avec ce qu’elle a. Pour l’année prochaine, Martin Ducharme travaille déjà sur un projet «qui touchera l’Amérique du Nord au complet»… Sans pouvoir en dévoiler plus.

Domaine Château-Bromont
90 rue Stanstead, Bromont
450 534-3433
chateaubromont.com

Partagez cette page