L’Assommoir Vieux Sainte-Julie: un nouveau lieu pour bien boire et bien manger

17 décembre 2014 16h25 · L'Assommoir

assommoirvieuxsaintejulie-428x285

Photo : karljessy.com

 

Une troisième succursale de L’Assommoir a récemment ouvert ses portes à Sainte-Julie, dans une ancienne école du Vieux Sainte-Julie. C’est un peu plus de 10 ans après l’ouverture du premier Assommoir, rue Bernard, que ce troisième-né fait son entrée dans le giron de L’Assommoir.

Installé sur l’une des plus vieilles rue de Sainte-Julie, à l’angle de la rue Principale, L’Assommoir Vieux Sainte-Julie continue la mission dont il s’est investi dans le Mile-End et le Vieux-Montréal, soit partager son authenticité, tout en s’imprégnant de la vie de son quartier d’accueil. Ce lieu de rassemblement saura plaire autant aux familles en début de soirée qu’aux habitués des sorties dans de bons restos et de bars de qualité, en solo, en duo ou entre amis.

assommoirvieuxsaintejulie2

Ce restaurant, très orienté vers l’option « bar », fera le bonheur des amateurs de cocktails avec une carte en rassemblant plus de 250. Les barmans-mixologues sauront mettre leurs connaissances en la matière à profit pour faire découvrir des élixirs originaux et des alcools méconnus ou classiques. Une sélection de vins d’importations privées est aussi proposée aux visiteurs. De plus, à chaque semaine, le sommelier-caviste sélectionne et renouvelle la carte des vins en fonction des arrivages et des nouveautés.

assommoirvieuxsaintejulie3

Côté plats et produits à déguster dans l’assiette, des saveurs franches et des produits locaux viendront combler les appétits des plus voraces : tartares, ceviches, tapas, grillades et plateaux à partager sont offerts sur la carte et continuent de faire le succès de L’Assommoir.

La petite histoire de L’Assommoir d’hier à aujourd’hui

En 1840, l’écrivain Émile Zola publie le roman « L’Assommoir », terme faisant référence aux lieux où artistes et intellectuels de l’époque se rencontrent pour casser la croûte et boire la goutte, et qui devient le théâtre d’un ballet magique de conversations entre personnages de toutes origines et de tous âges. En 2004, le premier Assommoir moderne ouvre ses portes, sur la rue Bernard, inspiré de ce roman, mais aussi des expériences du fondateur Emmanuel Lopes, ainsi que de son partenaire des premières heures Victor Charlebois. Suite au succès de L’Assommoir Bernard, rapidement s’impose l’idée d’ouvrir un second lieu de convivialité, L’Assommoir Notre-Dame. En 2014, après 10 ans de travail, L’Assommoir agrandit la famille et passe le pont pour ouvrir L’Assommoir Vieux Sainte-Julie pour terminer les festivités du 10e anniversaire en beauté.

Situé au 611 Saint-Joseph, au coin de la rue Principale, Vieux Sainte-Julie

Partagez cette page