La Champagnerie : Un nouveau menu aux saveurs du monde

30 janvier 2017 0h00 · La Champagnerie

Avec sa carte de bulles qui compte plus de 100 produits, La Champagnerie – bar à sabrage est bien connu des Montréalais. Les indices de consommation annuelle indiquent que les Québécois raffolent de plus en plus des vins effervescents, qu’ils soient brut, sec, demi-sec ou doux.

Plus souvent cantonné à l’apéro, le vin mousseux est cependant un excellent compagnon de table. Tout nouveau tout beau, le menu élaboré par le chef Jacques Coutu est idéal pour boire du champagne de l’entrée au dessert – vous n’avez qu’à demander à la sommelière Pénélope Delorme -, mais aussi pour voyager entre classiques européens et délices d’Orient.

Les racines du chef, né d’une mère chinoise, ont une grande influence sur la carte. « Je cherche à recréer des souvenirs d’enfance en allant chercher les mêmes saveurs, raconte Jacques. Beaucoup des plats sont sur le menu à cause de ma mère. » Le foie de volaille croustillant assaisonné à la sichuanaise servi avec une niçoise rehaussée d’une vinaigrette aigre-douce ou le poisson façon Général Tao en sont des exemples…

Mais il n’y a pas que des accents asiatiques sur le menu. Entre la baguette frottée à la tomate repensée à la sandwich Po ‘Boy, la salade d’hiver avec vinaigrette mole, la côte de veau servie avec succotash amérindien ou encore l’agneau grillé aux saveurs du Maghreb, force est de constater que l’horizon du chef s’étend bien au-delà des quatre murs de sa cuisine.

« En travaillant de bons produits et en les dénaturant le moins possible, j’ai élaboré un menu qui joue avant tout sur la fraîcheur et la gourmandise », explique le chef, qui a pris cinq mois à concocter sa nouvelle carte. Après quelques gribouillages de notes, plusieurs essais et améliorations, Jacques a pensé et repensé chacun des items sur le menu : « Je vise la simplicité et la symbiose entre mes ingrédients ». Le plat dont il est le plus fier ? Le Red Snapper frit, servi entier.

Autre belle qualité du chef : il s’adapte en fonction des demandes de ses clients. Plats à partager ? Finger food ? Sans gluten ? Pas de problème, Jacques a pensé à tout. À La Champagnerie, il n’y a pas que le champagne qui soit au premier plan. Ceux qui voudront casser la croûte cet hiver auront de quoi s’y réjouir…

La Champagnerie
343, rue Saint Paul Est – Montréal
www.lachampagnerie.ca

Partagez cette page