La piqûre du cocktail cuisiné

12 septembre 2017 0h00 · Kapzak

Longtemps considéré comme la chasse gardée des mixologues, le cocktail fait désormais partie de l’arsenal de nombreux chefs qui y voient une occasion de créer des accords nouveaux pour leurs plats, d’inventer des combinaisons de saveurs et, surtout, de s’éclater…

C’est définitivement le cas de Jason Kacprzak, chef du Bistro Kapzak à Granby. « Je passe mes fins de shift derrière le bar à faire des drinks en jasant avec les clients, c’est un moment de rencontre et de détente », explique-t-il.

Ce qui a commencé comme une simple affinité n’a cependant pas tardé à prendre des proportions considérables. Afin d’offrir des cocktails alignés avec la philosophie de son établissement, Jason cuisine tout lui-même : des sirops à la grenadine en passant par la cerise au marasquin, tout est fait maison.

Place au local

Dans la mesure du possible, Jason travaille avec des producteurs ou fournisseurs locaux, une autre facette importante du cocktail cuisiné. Si certains alcools, en particulier les appellations d’origine contrôlée, proviennent forcément d’ailleurs, leur intégration à une recette de cocktail permet de mettre en valeur ce qui est disponible ici.

Cette démarche lui a d’ailleurs mérité l’une des douze places de la finale nationale du concours de mixologie organisé par Auchentoshan Single Malt Whisky, qui avait lieu au réputé BarChef le 6 septembre dernier.

Son Nuage blanc a fait tourner bien des têtes. À base de cassis blanc fermenté, il est inspiré de l’héritage polonais de son créateur. Le cocktail était rehaussé de radis du marché (pour la fraîcheur), de thé noir de Não Teas à Granby (pour l’amertume) et de jus de citron (pour l’acidité.) En guise de garniture, Jason a utilisé des branches de thym nouées à la manière d’un bouquet garni, clin d’œil manifeste à son affiliation culinaire.

Bien que salué pour sa créativité et son audace, son cocktail n’a pas réussi à remporter la faveur des juges à Toronto, mais le chef en ressort avec une passion renouvelée pour la mixologie et la certitude de vouloir continuer de développer son expertise. « J’ai vraiment pogné la piqûre… C’est beaucoup d’essais-erreurs, mais c’est clair que je veux faire d’autres compétitions et pousser toujours plus loin! »

Bistro Kapzak
108, rue Principale – Granby
579 365-3008
www.bistrokapzak.com

Partagez cette page