Les Intraitables, le resto caméléon

21 septembre 2016 0h00 · Les Intraitables

Tout Montréalais a sa place de brunch préféré, son lunch sur le pouce quotidien et son resto des grands soirs. Il aime parfois son resto dans le même quartier, le sien, ou celui très voisin. Il l’apprécie dans des lieux plus lointains, dans des rues de fête et de sorties. Il le teste au cas par cas, au rythme des avis et des invitations.

Il est rare cependant qu’il trouve dans un même lieu la carte postale parfaite de son envie. Un lieu mouvant, caméléon, qui s’adapterait à ses goûts de l’heure, à son brunch matinal, à son sandwich du dîner et sa gourmandise du souper. Les propriétaires des Intraitables, établissement pourvu d’une immense salle en plein Vieux-Montréal – pour ne rien gâcher – l’ont voulu adaptable.

«On se différencie par notre très bel espace qui comporte beaucoup de places à l’intérieur», souligne Phania Jean-Baptiste, copropriétaire du restaurant. Le chef exécutif est Loïc Chazay, qui a participé à l’ouverture de plusieurs restaurants de Montréal. Soucieux d’apporter les meilleurs produits aux Intraitables, le chef a conçu un menu en accord avec la philosophie de l’établissement: du beau, du bon et de l’abordable.

Être adaptable

Le menu lunch, pensé principalement pour les Montréalais travaillant à proximité, est ainsi proposé à partir de 10 dollars. Un tout petit prix si l’on considère que le restaurant est situé dans un des quartiers les plus dispendieux.

«On connaît très bien tous le Vieux-Montréal, reconnaît Phania. Alors on a vraiment misé avec notre chef sur des aliments savoureux, sans faire de commandes faramineuses. Le chef a travaillé les plats avec les contraintes qu’on avait.» La propriétaire cite ainsi en exemple l’un des jolis plats du moment, le saumon en croûte de sésame avec purée de patates douces… Le mac and cheese est également à tomber.

La nouveauté de l’établissement, qui célèbre son adaptabilité, ce sont les brunchs. Le dimanche, la belle salle ouvre ses portes aux férus du genre, qui peuvent ainsi découvrir la fine fleur des produits du déjeuner quelque peu revisités. «Ils sont vraiment somptueux», assure Phania. Le bénédictine au saumon fumé est ainsi proposé avec une sauce… à l’avocat, pour changer de la sauce hollandaise traditionnelle. Et ça marche.  

Les Intraitables
150, rue Notre-Dame Est – Montréal
514 878-9117
www.intraitables.com

Partagez cette page