Ici BBQ!

4 juin 2014 15h33 · Fou d'ici

fou diciTant qu’à se lancer dans l’aventure, pourquoi ne pas en profiter pour voyager un peu dans nos propres contrées? Pas toujours besoin d’aller bien loin pour découvrir nos paysages culinaires. Même en plein centre-ville, chez Fou d’ici (360, De Maisonneuve O., 514-600-3424, foudici.com), on peut partir en mission terroir et transformer notre BBQ en laboratoire d’exploration du Québec! Quelques suggestions de produits à essayer cet été!

 

Les saucisses des Fermes Valens

C’est à leurs saucisses qu’on reconnaît les vrais maîtres du grill! Elles doivent être, à point, bien juteuses et surtout pas percées, sans quoi on perd leurs parfums! Pour y parvenir, évitez de les saisir trop abruptement et utilisez la grille du haut. C’est aussi tout un art d’en fabriquer et, bien franchement, dans l’industrie, on retrouve dans les boyaux souvent n’importe quoi qu’on aime mieux ne pas savoir! Les fermes Valens, une coopérative de fermes familiales situées dans la Vallée de Châteauguay, vous proposent une sélection de choix. Notez bien: leurs saucisses ne contiennent pas de nitrates et de phosphate et sont 100% sans gluten. À déguster en grillade et même en hot-dog de luxe! Pensez à prendre de la choucroute.

 

Bœuf Wagyu Québec

La dénomination Wagyu englobe un large éventail de races de bœuf japonais, notamment le bœuf de Kobe, reconnu et apprécié par les gastronomes les plus sélectifs grâce à son persillé unique au goût sans pareil. Rassurez-vous, il est inutile de vous taper un vol Montréal-Tokyo pour y goûter: trois producteurs, rassemblés sous la bannière Wagyu Québec, font l’élevage de cette viande de première qualité que vous pourrez vous procurer au comptoir de la boucherie.

Vous voulez tenter une expérience? Essayez le «Rub Porcini» sur des bavettes. Les «rubs» sont des épices à frotter qu’on applique sur les viandes avant de les cuire. Celui-ci en particulier, comme son nom l’indique, est composé de poudre de porcini, nom italien des cèpes (Boletus edulis), ces champignons qui figurent parmi les meilleurs au monde. Utilisés sur une pièce de bœuf bien persillé, vous soufflerez à coup sûr vos invités! Bon, évidemment, des cèpes sur du bœuf japonais, ça nous éloigne un peu des saveurs locales, mais nous sommes un peuple de voyageurs!

 

Magret de canard en brochette

Il fut une époque où les Québécois revenant de voyage en France multipliaient les stratagèmes pour cacher des magrets dans leurs valises. Ne tentez plus le coup. C’est non seulement interdit, mais c’est aussi complètement inutile. Nous avons désormais au Québec des producteurs de Canard qui n’ont rien à envier à nos cousins du Sud-Ouest! C’est le cas, par exemple, de la ferme Aux champs d’Élisé, à Knowlton. Du magret sur le BBQ? Bien sûr! On peut les griller entiers, marinés ou non. Il faut cependant garder l’œil ouvert et demeurer aux aguets, le gras fondant risquant de s’enflammer.

Essayez une recette fruitée. Coupez les magrets en cubes et assemblez des brochettes avec des oignons, des poivrons de couleur, des morceaux de bacon et des fruits séchés, comme des pruneaux, des abricots ou des figues. Faites mariner quelques heures dans votre marinade favorite. Le goût du canard se marie très bien avec les fruits. Vous ne serez pas déçus. Servez avec du riz et une bonne salade de verdures.

Partagez cette page