Fairmont Le Manoir Richelieu

Golfer façon «resort» dans Charlevoix

26 mai 2017 0h00 · Fairmont Le Manoir Richelieu

Au Québec, les joueurs de golf ont l’embarras du choix avec plus de 400 terrains où s’adonner à leur passion. Que faire pour se démarquer dans ce contexte? C’est cette question qui a guidé la reconceptualisation du golf Fairmont Le Manoir Richelieu au début des années 2000. Le filon : donner une tangente resort à l’expérience.

Ainsi, c’est en voiturette que les joueurs et visiteurs parcourent le sentier scénique de 1,5km pour accéder au Chalet du Golf et au tertre de départ. Valets et voituriers s’assurent de faciliter la transition du stationnement ou de l’hôtel vers l’aire de jeu, renforçant le parallèle avec la cordiale prise en charge propre aux tout-inclus plus au Sud.

Et qui dit resort, dit bouffe! Que ce soit avant de prendre un départ ou au retour d’une partie épique, de nombreux golfeurs s’offrent un détour par Le Point Cardinal, l’un des quatre restaurants de l’hôtel aménagés à même le Chalet pour le service des petits-déjeuners et des déjeuners. Et ils ne sont pas les seuls… 60% des repas sont servis à des visiteurs venus profiter de la vue panoramique sur le Fleuve St-Laurent et de l’ambiance décontractée.

observation-de-chevreuil-au-golf-du-manoir

En période de pointe, le Club de golf Fairmont Le Manoir Richelieu accueille 300 joueurs par jour. Selon Jean-Philippe Moffet, directeur du golf, une cohabitation paisible est facilitée par la présence de 27 trous se déclinant en trois parcours distincts, et surtout des départs aux dix minutes. « La norme est plutôt de 8 minutes, mais on pense que l’expérience est meilleure comme ça pour la majorité des gens, quitte à avoir quelques joueurs sur le parcours à la fin de la journée. »

L’analogie du resort ne serait pas complète sans son lot d’observation de la vie sauvage. Au Club de Golf Fairmont Richelieu, la décision de verdir aux maximum les procédures d’entretien aura certainement porté fruit, puisque des lièvres, chevreuils et renards pointent souvent le bout de leur nez, ainsi que l’occasionnel ours noir, qui semblerait-il est beaucoup plus intimidé par les joueurs que l’inverse.

Le dernier trou atteint, il ne reste plus qu’à faire un autre petit tour de voiturette jusqu’au bar La Brise pour profiter d’un cocktail et d’une programmation musicale en direct, parachevant l’expérience resort… à quelques degrés près.

Fairmont Manoir Richelieu
181, rue Richelieu – La Malbaie
418 665-3703
www.fairmont.fr/richelieu-charlevoix

Texte: Héloïse Leclerc

Partagez cette page