Le Café du Théâtre, dans la pure tradition française

22 janvier 2016 0h00 · Café du théâtre

Entrer au Café du Théâtre, c’est s’envoler à Paris. Si c’est un bistro d’aujourd’hui, les touches modernes se mêlent aux clins d’oeil aux classiques français : la vaisselle, l’énorme horloge, le piano, la miniature de la Tour Eiffel, le grand bar en bois massif, les hauts plafonds, la bande-son composée de Piaf, Aznavour ou Salvador…

Avec cette brasserie à la française, leur quatrième restaurant dans le quartier du Dix-30, les copropriétaires Claude Labonté et Maxime Caron-Labonté voulaient compléter l’offre du groupe en restaurants avec un établissement de type bistro. « Le positionnement géographique, dans le théâtre de l’Étoile, est parfait pour les gens qui vont au spectacle et veulent manger avant ou après », indique Maxime, le directeur des opérations.

Installé à l’emplacement de l’ancien Kabana, le Café du Théâtre respecte les traditions culinaires françaises. Au menu figurent ratatouille, bœuf bourguignon, bouillabaisse, soupe à l’oignon, boudin noir, cassoulet, fromages fins, charcuteries maison… « On reprend les classiques, sans adaptation ou modification. Le tartare, par exemple, suit la vraie recette et n’est aucunement revisité. »

Si le restaurant recherche la simplicité avec son approche bistro, la cuisine se veut de grande qualité, à l’image des pains et desserts, faits sur place. L’incontournable selon Maxime : la coquille Saint-Jacques. Au fond de la salle, une boutique propose quelques produits maison et produits fins d’importation française, comme des confitures, terrines ou huiles haut de gamme. À l’étage, un espace plus cosy tout en rouge accueille les déjeuners ou cafés plus intimes.

Installé depuis un an, le Café du Théâtre est ouvert tous les jours de la semaine, matin, midi et soir. « Il y avait un manque à combler dans l’offre du quartier, notamment avec l’hôtel à proximité, indique Maxime. Les gens aiment avoir plusieurs options pour déjeuner, dans des endroits un peu différents. » Ici, on peut aussi bien dîner que prendre un café et un dessert pendant le magasinage, ou un verre en début de soirée. « On veut que les clients puissent passer à tout moment de la journée et se sentir bien, qu’il y ait toujours de l’ambiance… » Comme à Paris.

Le Café du Théâtre

6000, boulevard de Rome

Brossard

450 676 2211

Partagez cette page