L’expérience à part d’un souper sur l’eau

5 août 2016 0h00 · Le Bateau-Mouche

On dit toujours que l’été passe vite… Mais est-ce qu’on profite de toutes les occasions pour le vivre à fond? Le Bateau-Mouche propose pour sa part une expérience particulière: celle d’un souper pendant une croisière de trois heures sur le fleuve Saint-Laurent. «C’est l’occasion de faire quelque chose d’un peu spécial, une activité différente, indique Brigitte McNeil, directrice générale du Bateau-Mouche. Que ce soit en couple, famille ou pour un corpo, tout le monde est présent.»

Car c’est une des particularités d’un souper-croisière par rapport à un restaurant traditionnel: «À bord, le temps s’arrête. Ça permet de prendre le temps de se retrouver. De l’embarquement au retour à quai, on est trois heures ensemble sur le bateau. Le service se déroule au rythme de la croisière, il est plus lent que dans un restaurant. C’est une pause du quotidien…» Les restos traditionnels, on peut les faire en hiver! Le Bateau-Mouche propose en effet ses croisières jusqu’au mois d’octobre.

Et cette croisière n’est pas comme les autres… En effet, le Bateau-Mouche est le seul bateau de souper-croisière à Montréal assez puissant pour remonter les rapides et le courant, et qui dispose d’un fond plat et d’un faible tirant d’eau lui permettant de suivre un itinéraire exclusif. «Les Montréalais n’ont pas souvent l’occasion d’avoir un contact aussi proche avec le fleuve. Nous passons à des endroits moyennement ou pas du tout accessibles autrement», indique Brigitte McNeil.

En vacances dans sa propre ville

Mais le Bateau-Mouche se rend donc là où les autres bateaux ne peuvent pas aller: l’itinéraire passe derrière Habitat67, où l’on peut observer la vague éternelle, devant la résidence Tropique Nord et son immense serre, et permet d’admirer l’île Notre-Dame ou le pont Victoria depuis un autre point de vue. «Le bateau est parfaitement panoramique, souligne la directrice. On peut rester assis avec un verre de vin et profiter de la vue depuis sa table. Ça donne vraiment l’impression d’être en vacances dans sa propre ville…»

Au fil de la croisière, on voit beaucoup la partie verte de Montréal: par exemple l’archipel de Boucherville, dont peu de gens connaissent l’existence. En septembre et octobre, c’est l’occasion parfaite pour profiter des couleurs de l’automne. Les coups de cœur de Brigitte McNeil? «Pendant le trajet, on profite du coucher de soleil sur l’archipel, et au retour on a une vue imprenable sur le skyline illuminé de Montréal!»

Le départ se fait du Vieux-Montréal. L’occasion pour les passagers, après avoir dégusté un souper de cuisine boréale et quand le bateau revient au quai à 22h, de profiter d’une marche dans le long des quais et dans la vieille ville… «C’est une super soirée romantique, très montréalaise et pas du tout quétaine», assure la directrice. Et surtout, l’occasion de faire quelque chose de résolumment différent.

Le Bateau-Mouche
55, quai d’accostage – Montréal
+1 800 361-9952
www.bateaumouche.ca

Partagez cette page