Massothérapie : apprendre à faire du bien

11 avril 2016 0h00 · L'Attitude - Massothérapie

Nous sommes nombreux à nous rendre chez le massothérapeute pour faire disparaître les traces du stress et de la fatigue. Et si on passait de l’autre côté de la « table de massage » ? Pour devenir massothérapeute, il faut plus qu’une bonne poignée de main. Il faut aussi avoir à cœur le bien-être des autres et être prêt à travailler fort. Derrière la pratique, il y a toute une théorie !

« Chez L’Attitude, nous offrons entre 440 et 1 600 heures de cours selon les niveaux. La moitié des heures est consacrée au massage, et le reste compte des cours d’anatomie, de physiologie, de relation d’aide, de pathologie, d’éthique et sexualité et d’encadrement professionnel », explique Michel Van Waeyenberge, propriétaire et fondateur de l’école.

L’Attitude est la seule école de la région de Québec à être accréditée par la Fédération des massothérapeutes du Québec : « C’est un gage de qualité de l’enseignement pour nous : les élèves qui sortent de notre école peuvent être membres de la fédération et 100% d’entre eux trouvent du travail ».

L’Attitude invite d’ailleurs régulièrement des professeurs d’un peu partout dans le monde experts dans leur technique de massage afin de faire profiter les élèves de leur enseignement sans avoir à se déplacer.

Les passionnés du contact humain se rencontrent sous toutes sortes de formes à l’école : « il y a des étudiants d’une vingtaine années qui veulent en faire une carrière, d’autres plus vieux, jusqu’à 70 ans même, qui en font un travail secondaire, par exemple à la maison. D’autres encore rêvent de faire un changement de profession ».

Outre une quinzaine de types de massage, ils apprennent tous à bien accueillir un client, à être à son écoute et à se servir d’outils pour référer le client à un professionnel de la santé si le besoin s’en fait sentir.

La clientèle des massothérapeutes n’est pas constituée que de professionnels stressés qui viennent pour relaxer : il y a aussi les personnes souffrant de douleurs chroniques, les personnes âgées, et les mourants qui peuvent bénéficier des bienfaits d’un massage par un thérapeute certifié.

Pour Michel Van Waeyenberge, qui a fondé L’Attitude il y a 27 ans maintenant, la rigueur est la qualité première qu’il recherche chez ses étudiants et professeurs, afin d’assurer des soins de qualité aux clients, que ce soit ceux de l’école ou de ses finissants.

L’Attitude Massothérapie

71, rue Crémazie Ouest – Québec

418 522-0106

Partagez cette page